“L’Afrique, the OGM and Bill Gates”, the applicants asked

Bien sûr, il faut toujours se méfier de l’hostilité qu’on éprouve envers les riches. Take Bill Gates. April avoir mené la carrière que l’on sait, le fondateur de Microsoft s’est lancé dans la philanthropie. C’est son droit, non? Et puis on ne peut nier que vouloir lutter contre la famine et le paludisme est une ambition tout à fait estimable. The problem, parfaitement exposé dans ce documentaire, c’est que par sa puissance (sa fondation pèse 50 milliards de dollar), le milliardaire oriente lourdement les choix sanitaires et technologiques opérés par les gouvernements, notamment en Afrique.

Moustique genetic modification

Profit of -50% for the first time
a subscription to L’Obs by Google

In order to subscribe to the promotional subscription, you need to create a cookie with Google.

Or Bill Gates is a supporter of the genetic modification of organisms (OGM). Il ne lui viendrait pas à l’idée de développer, par exemple, l’agroécologie nourricière, qui permettrait à des pays démunis de devenir autonomes sur le plan alimentaire et résilients face au réchauffement. Non: lui préfère verser 15 million de dollars pour farfouiller dans les gènes du manioc en Côte d’Ivoire. Avec pour objective – pas vraiment assumé – d’inventter un manioc ayant subi une mutagenèse (un bidouillage génétique apparenté aux OGM). Lequel arrangements of grand multinational occasional events (Bayer-Monsanto, BASF…), which, in turn, travaillent là-dessus, and dont Gates est parfois l’actionnaire.

The suite is open to the public

Qu’adviendra-t-il pour les payans ivoiriens si le manioc OGM, denrée de base des familles, détraquait l’agriculture locale? Mr. Microsoft is not the only device to answer the question, except that the Union of Europe, which contributes to the financing of the project, has a total contradiction with the anti-OGM legalization. In Burkina Faso, the Fondation Gates finance – in all respects – the creation of a musical genetic modification is based on the practice of paludism. Beau projet, sauf qu’une étude menée au Brésil demontre que ce bricolage génétique contribue plutôt à renforcer l’insecte tueur. In encore, the populations of African jouent, malgré elles, les cobayes du milliardaire technophile. On parfois raison d’être hostile aux riches!

Mardi 21 juin à 23h20 sur Arte. Documentary of Jean-Baptiste Renaud and Lila Berdugo (2021). 52 min. (Available for replay on October 18, 2022 on Arte.tv).

Leave a Comment